Festival du Cinéma européen: 35 ans de passion sur grand écran à Lille

Projections, soirées à thème, animations et conférences : chaque année au mois de mars, l’équipe du Festival du Cinéma européen donne le meilleur d’elle-même pour vous proposer une programmation diverse et foisonnante. Retour sur la 35ème édition !

Le 8 mars 2019, il n’y avait plus un seul fauteuil de libre dans la plus grande salle de l’UGC Lille pour la cérémonie d’ouverture de la 35ème édition du Festival du Cinéma européen. Il faut dire que les invités étaient prestigieux : Rémi Allier, César du meilleur court métrage 2019 pour Les Petites Mains avait fait le déplacement, tout comme Michel Ocelot, invité d’honneur du Festival, réalisateur des inoubliables Kirikou, Azur et Asmar, et fraîchement récompensé lui aussi du César du meilleur film d’animation 2019 pour Dilili à Paris.

Comme chaque année, vous étiez nombreux à découvrir la sélection dans nos trois cinémas partenaires, mais pas seulement…

Le Festival était aussi présent dans la rue ! Pendant trois jours, vous avez pu nous retrouver sur notre Village. Place Richebé, vous avez customisé des tote-bags à l’effigie du Festival, vous vous êtes immergés dans des expériences en réalité virtuelle, vous avez gagné au blind test, vous avez fait des grimaces dans le photo booth…


Tous les soirs, vous avez pu aussi participer à nos soirées de projection à thème. Souvenez-vous…

La soirée Jardin sur Court, consacrée à l’environnement, vous a permis à l’entracte de réaliser vous-mêmes vos propres terrariums et déguster la cuisine home-made et bio de l’Hopen Source.
Vous vous êtes également délectés du délicieux risotto à la soirée Dolce Vita, qui vous a donné un avant-goût de l’été.
Au cours de la soirée en partenariat avec le Sundance Festival, plus grand festival de cinéma indépendant aux États-Unis, nombre d’entre vous ont pu faire l’expérience des masques de réalité virtuelle et découvrir une programmation… originale !

D’autres ont préféré se donner des frissons en participant à la Nuit de la Peur au Majestic.
Les plus chanceux ont même pu assister à un concert de rock à La Rumeur, quand les plus pointus d’entre vous ont déniché à la Gare St Sauveur la dernière pièce fashion qui allait sublimer leur garde- robe.

Une chose est certaine, cette année plus que jamais, vous étiez nombreux à nos soirées, et ça nous fait chaud au cœur. Le court métrage, ce n’est pas que pour les grands ! Les plus jeunes de nos festivaliers accompagnés de leurs parents se sont donné rendez-vous au cinéma L’Univers, où les attendaient les séances Court de Récré.

Grands passionnés et petits curieux, vous étiez nombreux à assister à nos deux conférences. Ce n’est pas tous les jours que l’on peut entendre un réalisateur césarisé témoigner de son métier et lui poser une ou deux questions dans une ambiance intimiste, comme vous avez pu le faire avec Michel Ocelot. La conférence au Palais des Beaux-Arts a quant à elle réuni des passionnés du 7ème art de tous âges et tous horizons autour de la question “Comment représenter la réalité au cinéma ?”.

Nos anciens lauréats et d’autres jeunes réalisateurs invités ont pu échanger avec des sociétés de productions lors de notre Marché du Film. Nous souhaitons bonne chance à tous et espérons avoir permis la naissance de belles collaborations et de beaux projets. Qui sait, peut-être en compétition au Festival du Cinéma européen ou même à Cannes ?

Un bon film, c’est avant tout un bon scénario ; c’est pourquoi le Festival du Cinéma européen a à cœur d’encourager et de récompenser les jeunes scénaristes. La finale du Concours de Scénarios a réuni les six meilleurs scénaristes qui ont défendu leurs idées au Palais des Beaux-Arts devant un jury de professionnels.

Cette semaine riche en émotions s’est terminée là où elle avait commencée, sur la scène de l’UGC, en compagnie de nos jurés. Composé de la réalisatrice Alice Vial (César du meilleur court métrage 2018 pour Les Bigorneaux, en compétition chez nous également), de la comédienne Ana Girardot (Deux moi et Ce qui nous lie, de Cédric Klapisch et avec François Civil, Un homme idéal avec Pierre Niney), du réalisateur Yann Samuel (Jeux d’enfants, avec Marion Cotillard et Guillaume Canet), de Fanny Pereire (art consultant) et de la journaliste Marilou Duponchel (Les Inrocks), notre Jury a décerné ses Prix aux lauréats, dont certains ont pu faire le déplacement ou bien nous ont communiqué leur joie dans une courte vidéo de remerciements diffusée en salle.

Nous préparons avec ardeur la 36è édition, qui se déroulera du 6 au 13 mars 2020, pour partager avec vous de nouvelles émotions, toujours plus de surprises, et avant tout notre amour du cinéma !