Le jury étudiant, c'est ...

1 personnalité reconnue

de l’industrie du cinéma, présidant le Jury.

3 jours de visionnage

des courts métrages en compétition, pendant le Festival du Cinéma européen

4 prix à décerner

durant notre cérémonie de clôture

Plus précisément, qu'est-ce que c'est ?

Au sein de sa compétition « Autres Regards », le Festival du Cinéma européen souhaite mettre en avant une vision novatrice apportée par les jeunes passionnés du 7ème Art.

La Compétition Autres Regards du Festival du Cinéma européen est une compétition organisée par genres. Ainsi, quatre séances sont présentées : la séance Documentaire, la séance Décalé, la séance Expérimentale et enfin la séance Animation.

Nous faisons appel à trois étudiants, guidés par un mentor, afin d’apporter un regard neuf sur ces œuvres cinématographiques. Durant trois jours, les étudiants sont amenés à visionner ces séances, mais aussi découvrir la ville de Lille et sa culture. D’horizons divers et variés, ils sont néanmoins unis par deux passions : le cinéma et l’analyse filmique. Pas de prérequis pour être membre du Jury Etudiant, si ce n’est une sensibilité certaine pour le septième art ainsi qu’un esprit critique aiguisé.

Pour postuler, vous avez jusqu’au 15 janvier 2021 pour envoyer CV et lettre de motivation à l’adresse : juryetudiant@prixdecourt.net

Ils ont été jurés

Nous avons eu l’occasion de revenir sur cette expérience avec Ayméric de Tarlé, étudiant en cinéma à l’ESRA, critique de cinéma au mensuel L’avant-scène cinéma et au journal étudiant Sorb’on. Satisfait de l’organisation logistique du festival, à savoir le transport en VTC, le logement à l’hôtel et les déjeuners au restaurant, c’est surtout la dimension artistique du festival qui l’a marqué. 

« J’ai été frappé par la séance décalée car elle nous permettait de voir des courts métrages assez différents de ce que l’on voit habituellement, ainsi que par l’animation : il y avait des choses très intéressantes, engagées, belles esthétiquement. »

 En faisant partie du jury, il a dû trouver un accord avec les autres jurés avant de choisir les courts métrages qui seraient récompensés. 

« On était tous unis par l’amour du cinéma, mais dans nos discussions, on se rendait compte qu’on avait des points de vue différents, ce qui était très intéressant. »

Lire la suite du témoignage ici.