Les courts des grands

Homesick de Koya Kamura, Grand Prix et Prix du public au Festival du Cinéma européen en 2020 est en lice pour les César 2021.

 

Les comités Court métrage et Animation de l’Académie des arts et techniques du cinéma viennent de dévoiler le 25 novembre dernier les 36 courts métrages en lice pour les César 2021. Ceux-ci font donc partie de la sélection officielle Animation César 2021 et Court Métrage César 2021.

 

Les courts métrages éligibles aux César sont des films dont la durée totale est inférieure à 60 minutes et dont une part importante de la production est françaiseLe Comité Court Métrage sélectionne 24 films tandis que le Comité Animation en sélectionne 12.

En 2020 le César du meilleur court métrage fut attribué à Lauriane Escaffre et Yvonnick Muller pour Pile Poil, une comédie tournée en Normandie. Cette année le vainqueur pourrait bien être familier aux habitués du Festival du Cinéma européen. En effet, parmi les sélectionnés, pas moins de 4 courts métrages concouraient lors de la 36ème édition du Festival : Baltringue de Josza Anjembe, Homesick de Koya Kamura, Matriochkas de Bérangère McNeese et enfin Têtard de Jean-Claude Roses.

Une sélection éclectique qui propose des courts de qualités et à même de toucher les spectateurs. De la question de l’homosexualité dans l’univers carcéral de Baltringue au drame mystérieux dans un Japon post-Fukushima de Koya Kamura, en passant par la question de la vie et de l’amour dans Matriochkas, la sélection officielle est extrêmementvariée. Pour les curieux, certains courts métrages sont disponibles sur YouTube, comme le rennais Têtard qui aborde les thèmes de la fraternité et du rapport de l’homme à la nature.

Nous vous conseillons ainsi de réserver votre soirée du 12 mars 2021 afin de découvrir l’heureux gagnant de la 46ème cérémonie des César qui sera cette année présentée par l’actrice Marina Foïs.

 

Crédit photo : © offshore