“Un vrai bonhomme”, le premier long métrage de Benjamin Parent

C’est la sortie ciné de janvier à ne pas louper pour les fidèles du Festival : Un vrai bonhomme de Benjamin Parent. En salle depuis le 8 janvier dernier, il s’agit là du premier long-métrage du réalisateur du court métrage Ce n’est pas un film de cow-boys en compétition lors de la 30ème édition du Festival du Cinéma européen mais aussi lors de la Semaine de la critique de la 38ème édition du Festival de Cannes.

Le pitch ? Tom, un adolescent timide et sensible, s’apprête à faire sa rentrée dans un nouveau lycée. Afin de s’intégrer, il peut compter sur les conseils de Léo, son grand frère, qui est aussi son véritable mentor. Léo va s’employer à faire de Tom un “vrai mec”. Cependant, son omniprésence va rapidement se transformer en une influence toxique. Tom va donc devoir lutter pour s’affranchir de l’emprise de Léo et trouver son propre chemin….

Au casting, on retrouve les jeunes acteurs Thomas Guy dans le rôle de Tom et Benjamin Voisin dans le rôle de Léo mais aussi Isabelle Carré ou encore Laurent Lucas.

Par un tour de force incroyable, ce film questionne le rapport à la virilité, la quête de soi et de son acceptation parfois douloureuse pendant l’adolescence au travers de la personnalité et psychologie pour le moins tourmentées du jeune Tom. Avec une subtile justesse, cette oeuvre aborde aussi le sujet sensible, émouvant et délicat que constitue la perte d’un enfant pour des parents. Entre légèreté et réflexion profonde, rire et larmes, Un vrai bonhomme est une belle surprise à ne pas rater !